Leti et Jacky à Buenos Aires 2ème partie – Argentine

Pica-02-petit (Copier)QUE JE VOUS RACONTE…

 

 

Dimanche 12 mars 2017 : Une fleur bien originale

 

Nous faisons la découverte du jolie parc “des nations unies” où en son centre ce trouve c’est très jolie fleur dont la particularité est de s’ouvrir et de se fermer suivant les heures de levé ou couché du soleil..

Il s’agit de l’oeuvre de l’architecte argentin Eduardo Catalano qui offrit la fleur la plus grande du monde en hommage à son pays.

En acier inoxydable, elle mesure 23 m de diamètre, pèse 18 Tonnes. C’est une oeuvre en mouvement dont le mécanisme, réparé depuis peu, permet que la fleur s’ouvre et se ferme en fonction des heures du soleil.

 

Floralis Générica :

P1480081 (Copier)

P1480091 (Copier)

Video de la fleur qui se ferme. Cette vidéo n’est pas de nous.

 

Après cette petite découverte, une sieste s’imposé, Léti pris en flagrant déli :

P1480086 (Copier)

 

Sur le chemin du retour quelque curiosité :

P1480078 (Copier)

 

Le métro, des couleurs et des couleurs…

P1480096 (Copier)

 

Mercredi 16 Mars 2017 : Musée Malba – Expostion Verboamérica

 

Découverte de l’exposition Verboamérica : objectif, raconté l’histoire de l’évolution du monde vu par un collectif international d’artiste.

C’est très originale, parfois même difficile à interpréter mais très innovant.

 

Un peu pèle mèle :

 

P1480058 (Copier)

P1480039 (Copier)

P1480047 (Copier)

P1480054 (Copier)

P1480066 (Copier)

 

et en permanent au musée : l’autoportrait de Frieda Khalo :

 

P1480062 (Copier)

 

Jeudi 15 mars 2017 : Un merveilleux dîner spectacle

 

Nous découvrons avec émerveillement le dîner spectacle du Piazzolla Tango, dans une salle de la galerie Guïmes datant de 1915. Cette représentation est en hommage au célèbre bandonéoniste et compositeur Astor Piazzolla, né en Argentine en 1924 et décédé en 1992. Il a révolutionné le tango traditionnel en un nouveau style plus jazz, plus moderne. Il Compose Maria de Buenos Aires, le premier opéra-tango.

Nous recherchions a assister à un spectacle de Tango, authentique mais pas trop et du coup nous avons choisi celui du Piazzolla Tango.

A 20H30, nous arrivons à la Galerie, nous sommes agréablement par les lieux, la salle est sublime. Tout en dorure et rouge velours.

P1480101 (Copier)

Le bandoléon de Astor Piazzolla

P1480102 (Copier)

La Salle :

P1480105 (Copier)

P1480111 (Copier)

Nous prenons place à la table 29.

Quelle surprise, un menu digne d’un grand restaurant. Une présentation soignée et des plats gouteux bref une véritable surprise ; même pour les végétariens… sans compter un bon vin Argentin bien sûr

P1480112 (Copier)

P1480115 (Copier)

P1480118 (Copier)

22H30, le rideau se lève et là c’est parti pour une heure de morceaux choisis, racontant le Tango selon les 4 saisons, toutes extraits du répertoire d’Arthur Piazzolla «Estaciones Porteñas» ou «Saisons de Buenos Aires port,”. Chaque saison: printemps, été, automne et hiver sont incluent dans ce répertoire unique produisant un rendement de haute qualité musicale avec le chant et la danse, un spectacle exécuté par un orchestre, chanteurs et danseurs de tango de renommé.

Le spectacle a été tel que nous n’avons même pas vu l’heure passé… il n’y aucun temps mort, les artistes se succèdent sur scènes et les danseurs nous offrent une performance que nous mesurons à la vitesse d’exécution des pas. Bref un enchantement.

P1480124 (Copier)

P1480185 (Copier)

P1480194 (Copier)

P1480161 (Copier)P1480197 (Copier)

Si vous avez un petit moment, voici la vidéo que nous avons réalisé lors du spectacle et qui représente bien mieux ce que nous voulons vous faire découvrir :

 

C’est par cette vidéo que nous terminons notre séjour à Buenos Aires ; dans quelques heures nous décollons pour Bruxelles, et allons retrouver notre fidèle compagnon de route Teneree qui sera a Anvers. Mais promis on vous racontera tout çà …. A bientôt

 

 

Pica-01-petit (Copier)

 

INFOS PRATIQUES :

 

Pour ceux qui aimerait comme nous découvrir un spectacle de Tango inoubliable :

Nous avons réserver nos billets par internet car tout simplement c’est facile de le faire en dernière minute on n’est sûr d’avoir de la place… surtout en cette saison… Le soir la salle était complète et des personnes non pas pu entrer…

Nous avons pris nos billet par l’agence daytours4u qui a un site internet super bien fait, en français et espagnol !!! .

On peut choisir le spectacle et dîner ou juste le spectacle.

Le dîner spectacle coute 75 €

Le spectacle sans dîner 40 €

Si vous êtes à l’hôtel, on vient vous chercher et on vous ramène, vous ne vous occupez de rien

Pour plus d’informations et effectuer la réservation :

dd631ef5ea61f1e2363bac8e6bedbd730ff51301

ou :

facebook




Léti et Jacky à Buenos Aires – Argentine

Pica-02-petit (Copier)QUE JE VOUS RACONTE…

 

 

Mardi 22 Février 2017 : Le Ferry pour Buenos-Aires

 

Allez c’est parti les “joies” de voyager en sac à dos surtout qu’ici la température à grimper brutalement et nous atteignons aujourd’hui les 38° C !!! mais rien ne nous arrête. On n’est motivé

N’ayant pas l’habitude et oui depuis maintenant 12 ans que nous sommes atteint du virus du “nomadisme”, nous n’avions jamais testé le sac à dos sur un mois.. Non non, nous avons toujours été véhiculé ou presque… donc là il a fallut revoir nos classiques.

D’abord il a fallut s’équiper.  Trouver le sac idéal et confortable. Finalement nous avons opter pour un petit sac de sport chacun que l’on met sur le dos comme un sac à dos. Ensuite nous avons chacun un petit sac à dos que nous porterons à l’avant et voilà on n’est prêt.

 

P1470857 (Copier)

 

Allez c’est parti.

 

Aujourd’hui direction l’Argentine. Nous quittons l’appartement de Montévideo pour  Colonia del Sacramento, car c’est de là que nous prenons le ferry “Colonia Express” pour Buenos Aires.

 

P1470824 (Copier)

 

A Colonia, une fois les formalités de la douane effectué, nous avons accès au Ferry. Il est 14H10. Plus de 40° degrès dehors !!!

P1470827 (Copier)

 

Il est 15H30, çà y est nous y sommes. Buenos Aires nous voilà.

Une fois descendu du ferry, nous cherchons un bureau d’info touristique pour trouver un plan de Buenos Aires. Mais rien même pas une pancarte pour indiquer quelque chose… du coup on se rabat sur le GPS du téléphone portable pour qu’il nous guide jusqu’à l’hôtel. A technologie quand tu nous tiens….

Nous nous dirigeons dans le quartier de San Telmo. Quartier très touristique mais qui offre quelques hébergements à prix raisonnable. Car Buenos Aires comme dans toute l’Argentine les prix ont flambés depuis ces derniers mois et trouver une chambre double à moins de 30 € reste difficile.

Mais internet est l’ami du Voyageur et grâce au site Booking nous avons pu trouver quelque chose dans nos prix. Reste à voir si cela nous conviendra !!!

L’hôtel est dans un édifice datant de 1900. C’est le repère des voyageurs à petits budget donc notre chambre va se résumer au minimum… Un lit, un ventilateur et une table… Les sanitaires/douches  sont corrects et il y a une salle de cuisine. C’est donc suffisant pour aujourd’hui. On verra demain si on reste là ou pas…

 

P1470831 (Copier)

P1470833 (Copier)

 

P1470834 (Copier)

 

Jeudi 24 Février 2017 : On se balade

 

Petit tour dans les rues de ce quartier, bruyant mais sympa de Buenos Aires.

 

P1470838 (Copier)P1470855 (Copier)

 

Sur un air de Tango…

P1470840 (Copier)

 

Le marché couvert de San Telmo

P1470850 (Copier)

P1470865 (Copier)

P1470927 (Copier)

 

Eh regardez on n’a trouvé Mafalda, assise sur un banc… Mafalda la super héroine de la BD de l’Argentin Quino.

P1470910 (Copier)

 

 

Dimanche 27 février 2017 : LA Feria de San Telmo

 

Il s’agit d’un vide grenier qui a commencé en 1970 chaque dimanche et ensuite s’est étendue sur toute la place Dorrego dans les années 90 avant de se faire envahir par les boutiques d’antiquaires. Elle s’étend sur une longueur de 1,8 Km. (900 m à San Telmo et 900 m à Montserrat). Les stands de la Plaza Dorrego (numérotés et donc habilités par la Municipalité de Buenos Aires) sont les seuls authentiques.

Apres tout autours de la place il y a de tout, des petits artisants locaux qui font des bijoux, des broderies, des peintures, bref il y a de tout pour tous les goûts.

P1470917 (Copier)

P1470913 (Copier)

P1470916 (Copier)

P1470918 (Copier)

P1470920 (Copier)

ALERTE ROUGE A BUENOS AIRES : Les températures vont dépassé les 40°C !!! il est recommandé de rester au frais !!!! et c’est ce qu’on va faire…

Un tango çà vous dit ?…

Un tango à Buenos Aires – Argentine Web from Laetitia et jacky on Vimeo.

Mardi 29 février 2017 : Le quartier de Puerto Madero.

Nous avons choisi de nous éloigner un peu du centre de San Telmo, nous avons trouvé un petit hôtel familiale un peu moins exposé au bruit de la rue et offrant une chambre plus spacieuse et équipé d’un bon ventilateur car là c’est la syncope qui nous guette !!!

Pour nos déplacements on utilise pas mal le métro et les collectivos Car scolaire.  C’est pratique car les principaux axes touristiques de la ville sont désservies.

P1470992 (Copier)

P1480008 (Copier)

P1480010 (Copier)

C’est ainsi que nous nous rendons à Puerto Madero. C’est le quartier le plus huppé de la ville. Les grandes entreprises, jeunes start-up ou autres sont installées ici. Il est vrai qu’on a l’impression d’avoir changé de ville tant c’est différent. Du neuf ou alors de l’ancien magnifiquement réhabilité. Et c’est un port donc un peu d’air rafraichissant… Bref une balade sympa.

P1470877 (Copier)

P1470883 (Copier)

Le Bateau Musée Fregata Sarmiento

P1470887 (Copier)

P1470891 (Copier)

P1470885 (Copier)

P1470892 (Copier)

P1470899 (Copier)

Jeudi 2 mars : Sur l’Avenida Corrientes

Petite Balade matinale, du côté de l’Avenida Corrientes pour nous rendre jusqu’à L’Obélisque, un des symbole de la capitale. Il date de 1936 et se situe à l’intersection des 2 grandes avenues qui traversent Buenos Aires : avenida 9 de julio y Avenida Corrientes.

P1470979 (Copier)

P1470980 (Copier)

Autre grand symbole de Buenos Aires et mondialement connue pour la qualité de son accoustique, le Théatre Colon.

P1470981 (Copier)

Le Tango Show… On peut assister a des spectacles de Tango tous les jours a partir de 22H30.

P1470987 (Copier)

P1470986 (Copier)

 

Samedi 3 mars 2017

 

Aujourd’hui  nous changeons de quartier, direction Palermo. Nous avons loué un appartement hyper sympa pour le même prix qu’une chambre d’hôtel mais rien a voir au niveau confort. Ici c’est  4 étoiles !!

 

P1470999 (Copier)

 

Un bon vin (Malbec) et un bon repas…

P1480001 (Copier)

 

Palermo est bien moins agité que San Telmo. Les espaces verts sont nombreux et on déniche des adresses bien sympa pour cuisinier de bons produits ; clairement ici c’est la viande donc Jacky s’éclate !!! mais Léti a trouvé une Panaderia (boulangerie) d’enfer !!

 

P1480002 (Copier)

Un Beef de Chorizo..frites

P1480006 (Copier)

 

On passe nos journées à se balader ou même a lézarder dans les parcs.

P1480017 (Copier)

P1480028 (Copier)

 

Balade au Jardin Botanique

P1480011 (Copier)

 

On croise de magnifique Food Truck en plein coeur de la ville . trop chouette. On pense à notre Teneree…

P1480014 (Copier)

P1480015 (Copier)

 

Nos aventures continuent…

 

 

Pica-01-grand (Copier)

 

 

Infos Pratiques :

 

Pour trouver une chambre facilement et surtout pour annuler pratiquement à la dernière minute et sans frais…

www.booking.com

 

Nous avons logé dans plusieurs hôtel mais voilà le moins pire des 3

Hôtel Minerva

Carlos Calvo 1434.

on peut réserver par l’intermédiaire de Booking. Aucune réservation par carte bleu demandé. Votre résa Booking suffit.

Chambre très simple, assez propre et literie correct. Les sanitaires sont propres. Le coin cuisine est sommaire prévoir ses couverts…

Prix : 310 Pesos (20 €) par jour.

 

Pour trouver un appartement à louer ou même une chambre : www.airbnb.fr

On n’a trouvé un super petit studio pour 15 nuits à moins de 320 € !! N’hésitez pas à négocier avec le propriétaire.

Astuce pour AIRBNB : si vous vous inscrivez pour la premiere fois, n’hésitez pas a chercher sur internet dans google, un bon de réduction Airbnb, il y a en a tout le temps et permette pour une premiere inscription de bénéficier jusqu’à 30 Euros de réduction….

 

Pour utiliser le métro, le bus ou le bus inter il faut obligatoirement une carte. La carte est familiale sauf pour le train ou chacun doit en avoir une.

Cette carte s’appelle SUBTE et s’achète au guichet du métro uniquement. Prix de la carte 25 pesos. Ensuite il faut la charger et là aussi on le fait au guichet ou alors au borne prévu a cet effet dans les kioskos compter 75 Pesos la recharge et qui donne droit jusqu’a 30 Trajets !!!

 




La remontée jusqu’à Montevideo – Uruguay

Pica-02-petit (Copier)QUE JE VOUS RACONTE…

 

Lundi 10 Octobre 2016 : Piste de El Camino de la Costa – RP1

Après avoir passé quasiment 1mois et demi autour de la Péninsule de Valdès, nous prenons le chemin en sens inverse !!! car nous remontons direction le Brésil eh oui nous ne perdons pas de vue notre objectif qui est le “Tour de l’Amérique du Sud”. Se tordre de rire

Nous n’avons pas réalisé la route de la côte situé entre Montevideo (Uruguay) et Florianopolis (Brésil) car au moment ou nous y étions en mars il faisait si froid que visiter la côte et les canyons alentours étaient infaisable du coup pour notre plus grand plaisir, nous reprenons la direction des plages et du soleil.

Nous roulons jusqu’à San Antonio Este et là à ce village, sur les conseils de Manu et Véro rencontré à Valdès, nous prenons la route 1 de la côte qui va jusqu’au Balnério El Condor soit 80 kms d’une piste qui traverse des paysages à couper le souffle et longe la mer. C ‘est une magnifique transition en douceur pour dire au revoir à la Patagonie. Terre de tant de belles choses….

P1420198 (Copier)

P1420200 (Copier)

P1420260 (Copier)

P1420306 (Copier)

P1420213 (Copier)

Nous avons pu encore bivouaquer sur les plages sauvages, écouter le souffle du vent et voir une dernière fois les baleines et lions de mer passés au large… mais pas seulement sur cette piste nous avons pu au lieux dit “Bajada De Echandi” observer les perroquets des falaises ou “Loro Barranquero” qui en ce moment couvent leurs oeufs dans les cavités de la roche ; ils sont en pleine saison de reproduction et vivent ici à l’année.

P1420394 (Copier)

P1420309 (Copier)

P1420315 (Copier)

P1420327 (Copier)

P1420339 (Copier)

Nous sommes seul sur la plage à les observer. C’est très bruyant car dès qu’ils nous aperçoivent signalent le danger à leur congénère et ce sont des nuages de couleurs qui passent au dessus de nos têtes.

P1420403 (Copier)

Un autre bivouaque au bord de la mer pour assister à un magnifique coucher de soleil…

P1420221 (Copier)

P1420252 (Copier)

Mercredi 12 Octobre 2016 : El Balnério el Condor – Les perroquets

Nous bivouaquerons en contre bas des falaises dans cette station balnéaire qu’est El Condor. Là encore sur des kilomètres de plages nous observons la plus grande colonie au monde de Perroquets des falaises environ 100 000 individus vivent ici à l’année.

Des couleurs, des couleurs encore des couleurs…

P1420301 (Copier)

Toutes ces cavités offrents des nids parfaient pour les perroquets

P1420646 (Copier)

Amoureux pour la vie…Coeur rougeCoeur rouge

P1420541 (Copier)

P1420551 (Copier)

P1420619 (Copier)

P1420643 (Copier)

Ici aucun problème de voisinage, tout le monde s’aiment….Paix

P1420648 (Copier)

 Et en vrai cela donne çà :

Les perroquets des falaises – Argentine WEB from Laetitia et jacky on Vimeo.

Jeudi 13 Octobre 2016 : Village de Pigüe

Nous passons Bahia Blanca, la Patagonie c’est derrière nous, nous prenons la direction de la Pampa. Nous allons dans un tout petit village, qui à la particularité d’avoir été fondé par deux français, originaire d’Aveyron et plus particulièrement de Rodez. Pigüe fut fondé le 4 décembre 1884.

Nous sommes donc très heureux d’avoir pu découvrir le petit musée, qui consacre tout une exposition à ses fondateurs venue d’outre Atlantique. Petit clin d’oeil à Fina et Alain, voyageurs que nous avions rencontré il y a plus d’un an et qui sont de Rodez…Clignement d'œil Qui parmis vous à déjà gouter un Aligot ? eh bien c’est le moment car en Novembre c’est la fête de l’Aligot !!

Le Musée des Archives de Pigüe

P1420693 (Copier)

Les 2 Ruthénois (habitants de Rodez), fondateurs de la ville.

A gauche : François Issaly

A droite : Clémente Cabanettes

P1420688 (Copier)

P1420661 (Copier)

P1420662 (Copier)

P1420664 (Copier)

Le parc du musée qui sera aussi notre lieu de bivouac

P1420650 (Copier)

Lundi 17 Octobre 2016 : La Luguna del Monte – Guamini

Après avoir passé plusieurs jours dans le magnifique parc du musée de Pigüe, nous prenons la direction de la laguna del monte situé à 70 kms. On peut y observer de nombreux oiseaux dans les flamands australes qui font une pause avant de descendre plus au sud.

Rigolo comme abris

P1420722 (Copier)

La Lagune del Monte

 P1420885 (Copier)

P1420920 (Copier)

P1420879 (Copier)

P1420914 (Copier)

P1420965 (Copier)

P1420985 (Copier)

P1430003 (Copier)

Jacky retrouve les joies du Hamac… L’hiver serait’il fini ?

P1420882 (Copier)

P1420883 (Copier)

Jeudi 20 Octobre 2016 : Uruguay et de 3 !!

Après ces quelques jours ensoleillés, nous revoilà en Uruguay pour la troisième fois !! Nous repassons la frontière à Frey Bentos, le temps n’est vraiment pas au top il pleut sans arrêt depuis plusieurs jours créant des inondations. Nous prenons la direction de Colonia del Sacramento. Nous avions déjà découvert Colonia lors de notre arrivée en 2014. Nous avions bien aimé. Nous stationnons au bord du Rio Plata du côté de Real de San Carlos. Nous ferons de nombreuses rencontres de voyageurs permettant ainsi de faire de nouvelles connaissances….

Si vous souhaitez relire ou découvrir notre découverte de Colonia del Sacramento en 2014 cliquez ici

Coucher de Soleil sur le Rio de la Plata

P1430155 (Copier)

P1430156 (Copier)

P1430157 (Copier)

P1430159 (Copier)

Gilles et Christian 2 copains en vadrouilles !! Merci Gilles pour le miel UN VRAI REGAL !!!Pouce levé

P1430160 (Copier)

Vendredi 28 Octobre 2016 : Montevideo

Nous revoilà une nouvelle fois à Montevideo !! encore une fois une petite escale “technique” puisque nous attendons l’objet devenu quasiment indispensable en voyage  la Carte Bleue !!! et nous devons également renouveler notre assurance Mercosur qui arrive elle aussi a expiration. Que le temps passe vite….

Petit clin d’oeil à Olivier et Rachida de Wave Logicitcs, notre assureur à Montevidéo. Pour plus d’info sur l’assurance voiture en Amérique du sud cliquez ici

p1370745-copier

Mais une fois ces quelques détails techniques réglés, nous reprenons le cour du voyage direction la Côte, les plages, la mer !!! mais çà c’est pour la prochaine fois…

P1430102 (Copier)

INFOS PRATIQUES :

Argentine :

El Camino de la Costa – RP1 entre San Antonia Este et Balnerio El Condor :

Bivouac sur la piste : PARTOUT…

Piste sans aucune difficulté, très entretenue. Juste un petit passage sableux mais rien de bien méchant.

*Observation des Perroquets sur cette piste :

Au lieux dit : Bajada De Echandi. Il y a un accès à la plage derriere la cabane délabré.

Balnerio El Condor :

Beaucoup de monde le week end !!!

Bivouac sur la plage possible

-41.04489  -62.81673

Toilette chimique juste à côté.

Bivouac au pied des falaises, super pour le matin tôt partir observer les perroquets

-41.05774  -62.83667

Wifi ouvert du restaurant italien situé devant le panneau explicatif sur les perroquets.

Pigüe :

Zone de Camping dans le parc du musée – éléctricité et eau disponible – Gratuit

hors saison pas de douche.

en saison une somme de participation à l’entretien est demandé.

-37.6057  -62.41627

N’hésitez pas a venir visiter ce petit musée, on n’est accueilli à bras ouvert… : gratuit

Très bon wifi a l’intérieur du musée

code : muse1234

Mais il n’y a pas que le musée, le village est également très sympa avec de grands parcs partout, on peut donc bivouaquer facilement. Village avec toute les commodités.

La Laguna Del Monte :

On peut bivouaquer facilement autour de la lagune.

Camping municipal gratuit hors saison.

-37.00807  -62.42794

Uruguay :

Frey Bentos :

Passage du Pont Internationale – Payable en Pesos Uruguayen (247 Pesos) ou Argentins (130 Pesos)

Nous n’avons eut aucun contrôle sanitaire, ni inspection du véhicule

Colonia Del Sacramento : 

Depuis le 1er Octobre 2016 on ne peut plus bivouaquer dans le centre historique car de trop nombreux camping car ou autre, envahissaient les rues au dire des habitants.

On peut quand même bivouaquer en zone urbaine en dehors de cela mais nous avons préféré un bivouac plus nature face au Rio Plata sur la costanera en direction de Real de San Carlos. (4km de colonia)

Stationnement de jour pour visiter Colonia :

-34.47293  -57.85392 gratuit

Bivouac de nuit :

-34.44445  -57.86013

Un parking pour camping car est disponible gratuitement mais c’est peu éclairé, pas du tout entretenu, du coup on n’a préféré face au RIo mais voici quand même les coordonnées

-34.44071  -57.87155

Eau potable :

Robinet au mur (faisant face au Rio) des toilettes public.

-34.44162   -57.8686

Pour quelques courses :

– Boulangerie “La Baguette” – bon pain et dessert

-34.4436   -57.84731

– Fruits, légumes, céréales, quinoa, bon fromage, charcuterie…

Fruteria Nancy – (prix très abordable)- Accueil très sympa

-34.445  -57.84602

 

Pica-01-petit (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Alternative a la Peninsule de Valdes

 

Pica-02-petit (Copier)QUE JE VOUS RACONTE…

 

Carte punta ninfas

 

 

 

Mardi 20 septembre 2016 : Punta Ninfas

Punta Ninfas, nous a été présenté comme le lieu idéal pour observer de près les éléphants de mer car lors de notre tour de la péninsule Valdès, on n’étais un peu déçu de ne pouvoir les approcher de plus près…. on a donc chercher si il existait un lieu bien plus propice et le nom de Punta Ninfas nous à été révélé. Et heureusement !!!

Cela se situe à 72 Kms de Puerto Madryn dont 62 kms de pistes.

piste pour ninfas

piste punta ninfas

au bout un phare et une vue à couper le souffle.

phare de punta ninfas

 vue du phare ninfas

Nous continuons la piste jusqu’aux sentier pour accéder à la plage.

ninfas piste au sentier

On n’est tout seul, personne… que le bruit de l’océan. Et puis une fois stationner, on se dirige à l’entrée du sentier situé au bord de la falaise. Ce sentier, accessible après avoir passé l’épreuve de “ l’échelle en corde”, nous permet de descendre sur la plage…. où sont affalés les éléphants de mer….

sentier ninfas elephant de mer

Que ne fera pas Léti pour faire de nouvelles rencontres…Pouce levé

echelle ninfas

Et après avoir serpenté sur le sentier nous sommes sur la plage et là quel spectacle, quelle incroyable sensation que de voir cet animal d’aussi près qui n’a absolument pas peur de nous. Il nous laisse approcher tout en nous observant du coin de l’oeil, c’est incroyable.

Nous allons descendre souvent sur la plage. Certains éléphants qui étaient inquiets lorsqu’ils nous voyait tout près, se sont totalement habitué à notre présence et nous laissent approcher pour mieux les regarder bref comme ci ils comprenaient que nous ne leur ferons aucun mal.

Un mâle arrivant de la mer

elephant de mer sort de l'eau

Celui là surveille

elephant de mer au repos

Une trompe eh oui comme un éléphant

elephant de mer sa trompe

trompe profil éléphant de mer

La femelle plus petite

femelle éléphant de mer phoque

D’autres avec leurs petits

femelle éléphant de mer et son petit

C’est trop mignon

bebe éléphant de mer

elephant de mer bébé

bébé éléphant de mer

éléphant de mer

pour d’autre c’est l’heure de la tété

bébé qui téte éléphant de mer

Monsieur fait la sieste

male sieste éléphant de mer

du coin de l’oeil

éléphant de mer oeil

éléphant de mer

Bon assez de photos si çà vous dis de les voir comme si vous y étiez regardez cette vidéo :

Les éléphants de mer web from Laetitia et jacky on Vimeo.

Jeudi 22 septembre 2016 : La plage des Manchots de Magellan

Aujourd’hui le vent est très violent, les bourrasques nous empêchent d’avancer… juste à côté de nous une vannette se stationne et nous faisons la connaissance de Rubio ; il est guide à l’estancia El Pedral. Cette estancia est situé à 7 kms du Phare de Punta Ninfas. Et là incroyable il nous propose de nous faire découvrir un coin normalement réservé à quelques privilégiés…. il s’agit d’un lieu, sur les terres de l’estancia “El Pedral” où une colonie de manchots à élu domicile.

En fait si on avait continué par la plage nous serions automatiquement tomber dessus !!! c’est juste après le phare … et là incroyable tous les terriers sont occupés, des couples de manchots sont blottis les uns contre les autres, pendant que certains attendent encore leur femelle bref des centaines de manchots. C’est superbe ; malgré les bourrasques de vent nous ne manquons rien du spectacle…. mais pas facile de photographier le vent devait souffler à 100 Km/H !!!

On suit le guide

navette de el pedral estancia

teneree et la loco

l’estancia date de 1870

estancia el pedral punta ninfas

Les voilà les petits manchots…

plage el pedral

et en avant marche…

manchot el pedral ninfas

Certains ont déjà trouvé leur femelle

manchot punta ninfas

d’autres attendent

manchot terrier

manchot punta ninfas

manchot punta ninfas

Ceux là arrivent de la mer

P1400233 (Copier)

P1400235 (Copier)

Les terriers sont à 1 km du bord de l’eau

 P1400213 (Copier)

Eh çà vous dis de les voir en vrais ? alors cliquez sur le lien de la vidéo :

Les Manchots de Magellan – Patagonie WEB from Laetitia et jacky on Vimeo.

Nous quittons l’estancia non sans oublier de passer voir le Chef préparé l’assado patagonien

P1400245 (Copier)P1400247 (Copier)

Dimanche 25 septembre 2016 : Aire Naturelle protégée de El Doradillo

Le vent est si violent, à Punta Ninfas, qu’on décide de retourner sur Puerto Madryn où plus exactement nous nous rendons à Playa Canteras, qui fais partie de l’aire naturelle protégée El Doradillo. Il s’agit du front de mer, qui borde sur 42 kms le Golfo Nuevo, lieu de villégiature des baleines et de leurs petits….

On accède à ce petit coin de paradis par une belle piste. Le vent est toujours là mais beaucoup moins fort. On se stationne au bord de l’eau.

Lundi 26 Septembre 2016 :

Le vent est tombé durant la nuit et c’est sous un magnifique soleil, que nous découvrons cette plage de Playa Canteras. Le cadre est superbe. L’eau est d’un bleu foncé à couper le souffle. On est à marée montante. Durant la nuit nous entendions le chant des baleines toute proches mais là c’est incroyable ; elles sont si proches… si belles… qu’on est émues de pouvoir découvrir ce spectacle car c’est vraiment comme une représentation ; elles défilent toute sous nos yeux, l’une se laissent glisser sur le dos, l’autres joue avec son petit… on n’a presque pas assez de deux yeux pour tout regarder !!! il y a au moins devant nous une quinzaine de baleines et leurs petits… Et elles sont si près, quasiment au bord du rivage…. à quelques mètres de nos pieds….

bivouac playa canteras

Nous pensions rester quelques jours… mais tellement heureux de pouvoir observer chaque jour ce spectacle que finalement nous resterons 15 jours !!! nous faisons toujours plus de photos, de vidéos, bref on ne s’en lasse pas. On attend chaque marée montante avec impatience et les baleines deviennent notre principale centre d’intérêt en n’oubliant parfois qu’il n’y a pas que cela… préparer le repas, écrire, préparer les articles pour le blog bref nous avons mis en veille nos habitudes pour se caler sur celles des baleines et ce fut un réel plaisir.

La vue est super non ? regardez à la surface de l’eau, cette masse eh bien c’est une baleine !!!

bivouac playa canteras

léti à son poste d’observation

bivouac playa canteras

On à l’impression que les baleines sont des nageuses de natation synchronisé et nous les spectateurs….

Dans le désordre :

 baleines playa canterasP1400383 (Copier)

P1400390 (Copier)

P1400411 (Copier)

P1400415 (Copier)

P1410720 (Copier)

P1410730 (Copier)

P1410737 (Copier)

P1410823 (Copier)

Une invitée surprise vous l’a voyer, c’est une femelle lion de mer

P1420046 (Copier)

Dimanche 2 Octobre 2016 :

Nous avons la surprise de voir arriver à Playa Canteras, un autre équipage de voyageurs, Manu et Véro, qui ont un magnifique renault B110 avec cellule. Ravis de rencontrer des gens du Sud, ils nous offrent un verre de Muscat de Rivesaltes !! de belles journées ensoleillées nous ont permis de faire de super grillades… ou encore des après midi crêpes…

Quand 2 petits gros se rencontrent car nous sommes tout deux sur le forum de B90 qui présente ce type de véhicule !!

P1400960 (Copier)

Je ne vous parle même pas de l’aménagement le TOP

P1400963 (Copier)

Même pas froid !!! enfin presque

P1410107 (Copier)

P1410111 (Copier)

Porcelaine et Couverts en argent !!! même en voyage c’est la classe !!!

Trop sympa cette rencontre

Comme à chaque marée montante, Léti scrute l’horizon quand cette fois tout près de ses pieds des manchots de Magellan longent le rivage, pour pêcher !! les baleines leur volent la vedette… ils passent incognito sans se faire remarquer…

P1420123 (Copier)

P1420124 (Copier)

P1420144 (Copier)

Punta Flecha : Observatoire

Juste à 5 mn du bivouac par un petit sentier, on accède à un promontoir où des gardes faunes surveillent l’horizon. Le lieu est très sympa pour par temps clair réaliser des photos des baleines et leurs petits… trop jolie

P1410063 (Copier)

P1410792 (Copier)

P1410808 (Copier)

En redescendant, un magnifique vol de Flamand rose passe au dessus de nos têtes

P1400549 (Copier)

Vendredi 7 Octobre 2016 :

Aujourd’hui nous quittons définitivement la plage Canteras qui restera pour nous un excellent souvenir… Un dernier au revoir aux baleines

léti et les baleines playa canteras

Nous avons rendez vous aujourd’hui à Puerto Madryn, avec Michel et Joëlle, qui sont également de fervents lecteurs du blog qui aujourd’hui nous ont fait le plaisir de nous rendre visite. On n’est très content de pouvoir discuter enfin autrement que derrière un écran. Rire

Des voyageurs qui aiment les “voyages désorganisés” et laissent place à la découverte.

P1420196 (Copier)

 

 

Infos Pratiques :

Punta Ninfas :

Pour s’y rendre :

A la sortie de Puerto Madryn, prendre la direction de la route 1 puis de la route 5. La piste est de 62 kms. Accessible à tous mais à éviter par temps de pluie pour un véhicule non 4X4. Aucune commodité sur place. Peut parfois être très très venté.

On peut bivouaquer près du phare ou près du départ du sentier.

Le Sentier est situé au pied du panneau

-42.97853  -64.30918

Observation des éléphants de mer de très près mais juste respecter une distance afin qu’ils ne se sauvent pas, ni ne se sentent en danger..

Observation les manchots de Magellan : quand on n’est au pied du sentier des éléphants, longer le front de mer par la gauche. Vous allez contourner le phare mais par la plage… il faut compter environ Aller/Retour : 6,5 kms. A réaliser quand la marée est descendante et par beau temps bien sur c’est mieux !!

Les manchots sont sur le rivage. Il est interdit de s’approcher des terriers qui eux sont sur les terres de l’estancia El Pedral qui commence à 1 km du rivage donc prudence et discrétion…. mais quel bonheur d’observer ces animaux à leur démarche si particulière.

Passer une journée à l’estancia typique El Pedral

Pour Passer une journée à l’estancia en formule tout inclus qui comprend un assado typique de Patagonie préparer comme il se doit, ensuite visite du musée, balade sur la plage avec les manchots qui ne sont pas derrière un grillage ou autre et les guides connaissent parfaitement cet animal et peuvent répondre à de nombreuses questions. Il faut compter 80 €uros par personnes.

Pour plus d’infos : www.reservaelpedral.com

Aréa Natural El Doradillo – Playa Canteras

La Playa Canteras, lieu idéal pour observer les baleines en dehors de Valdes, se situe à 15 kms de Puerto Madryn, sur la piste numéro 42. Très bonne piste.

Cette piste permet plusieurs accès aux plages sauvages et point de vue qui font partie de la réserve protégé El Doradillo et aboutis si on l’a continue à 7 kms du poste de péage de l’entrée pour Valdes.

Playa Canteras possède 2 entrées il faut aller à la 1era Bajada (1ere entrée) situé au point GPS :

-42.64315  -64.96675

Des poubelles et toilettes chimiques sont dispos.

Les heures des marées sont affichées sur la vitre du container du point d’information.

Punta Flecha : Observatoire

Juste à 5 mn de marche de Playa Canteras, la Punta Flecha qui permet de prendre de la hauteur pour voir les baleines.

Panneaux explicatifs sur ce grand cétacé.

Le plus intéressant c’est de pouvoir discuter avec les gardes faunes, qui sont présent sur le site aux marées hautes. Ils connaissent assez bien le sujet, et surtout possède dans leur ordinateur des enregistrements réalisés avec un hydrophone. Il les font écouter sur demande.

Puerto Madryn :

Station Service Axion :

-42.74966  -65.03879

eau dispo sans problème, grand parking,

petit wifi : code : estacion

Bivouaque avec eau à l’entrée du centre ville :

-42.76236  -65.0353

Laverie : Presto-lav ouvert du L au S de 8h à 20H sans interruption. Le linge est rendu le jour d’après.

130 pesos / Panière

-42.77235  -65.02936

Wifi :

Marchand de glace Bomke

42.76897  -65.03147

Nom du réseau : bonke2015

code : bonke1234

Salon de Thé : Portofino

code : suyai123

Agence de voyage El Flores Turismo

code : flowerpower

Ces deux boutiques sont situés l’une à côté de l’autre.

Pica-01-petit (Copier)




La Peninsule Valdes – 2ème Partie : Le tour complet

Pica-02-petit (Copier)QUE JE VOUS RACONTE…

 

 

Jeudi 15 septembre 2016 : Un tour dans la Péninsule

 

carte de la péninsule de valdes - argentine

Allez c’est parti pour quasiment 250 kms de balade sur les pistes de la Péninsule.

Nous prenons la direction de la route numéro 3 puis la route 52. Sur cette portion nous verrons de nombreux Maras, ce lapin géant de Patagonie qui pèsent environ 8 Kgs et mesure 80 cm au garrot.

mara de patagonie

mara de patagonie

Bien sur les guanacos sont partout. Ils sont très craintifs…. mais on arrive à les photographier quand même

guanacos

guanacos

La Péninsule de Valdès à une grande partie de ses terres occupés par des estancias qui font dans le mouton et la laine.. On croise des moutons partout ; certains tondus d’autres en attente…

Nous croisons le Choique, genre de nandou ou petite autruche et la petite perdrix à hupette.

chocoi valdes

perdrix a hupette valdes

Arrivé au bout de la 52 nous sommes enfin face à l’Océan pour notre plus grand plaisir car le paysage est superbe.

Nous avons rendez vous avec Les Manchots de Magellan, ce sera dans notre voyage la seconde fois que nous les rencontrons. Et c’est toujours aussi amusé par cet animal si chic avec sa tenue “smoking” que nous prenons plaisir a passer un très long moment à les observer. Ici c’est une toute petite colonie, qui vient chaque année en fait ce sont les mâles que nous voyons. Ils sont arrivé depuis 4 jours !! et préparent le terrier pour que leur fidèle compagne retrouve le même chez soi que l’année dernière !!! Cette dernière arrive fin septembre début octobre. 40 à 50 % des mâles récupèrent le terrier de l’année précédente.

La femelle pond un à deux oeufs.  Ils sont couvés tour à tour par le mâle et la femelle. Les petits ne pèsent qu’une centaine de grammes à la naissance et sont recouvert d’un duvet tout gris, qu’ils perdent à partir de mars. Ils mettent 25 à 30 jours pour marcher, et restent 11 semaines avec leur parents.

La période de reproduction terminée, les parents changent de plumage de février à mars et tous reprennent la mer, entreprenant une longue route migratoire vers le nord.

On ne dis pas Fier comme un Manchot ???

manchot de magellan valdes

manchot de magellan valdes

manchot de magellan

manchot de magellan

Nous partons ensuite à Punta Cantor, rendre visite aux éléphants de mer. Il y a 3 miradors, répartis sur un petit sentier qui longe les falaises. On n’est toujours un peu déçu de ne pas pouvoir approcher de plus près… nous sommes impressionnés par les mâles qui pèsent au bas mot 4 Tonnes !!! pour 6 mètres de long, incroyable non ? et comme c’est la période de reproduction, leur fameux nez en forme de trompe (d’ou son nom éléphant de mer) est plus proéminent qu’à l’habitude. L’éléphant de mer se constitue un harem qui peut comporter jusqu’à 40 femelles. Une fois repus sexuellement, les mâles se reposent sur le sable pendant 3 mois et ne se nourrisent plus !! et perdent jusqu’à 12 kgs par jour puis repartent en mer.

Les femelles sont bien plus petites, elles pèsent environ 700 kgs et mesurent entre 2 et 3 mètres maxi. Elles ont la particularité d’avoir un utérus composé de deux parties ; dans l’une, le foetus se développe et dans l’autre l’ovule fécondé est en attente. Ce qui fait qu’elle est toujours enceinte.

Certaines ont déjà mis bas et nous avons pu observer des bébés tout juste nés avec encore leur cordon… Les bébés sont tout noirs et pèsent environ 35 kgs pour 1,50 mètres. Ils sont nourris au lait maternelle pendant 25 jours puis abandonnés par leur mères.

L’éléphant de mer contrairement aux lions de mer, appartient à la catégorie des phoques et donc se déplace en rampant.

Les mâles se disputent les femelles pour composer leur harem et parfois, c’est tout ensanglanté que nous les trouvons à se dorer au soleil…

Messieurs

elephant de mer punta cantor valdes

elephant de mer valdes

Un petit geste tendre…

elephant de mer valdes

Portrait de famille

elephant de mer en famille valdes

Trop mignon !!!

elephant de mer qui tete valdes

bebe éléphant de mer

elephant de mer femelle et petit valdes

celui là n’a que quelques heures. Il a encore un bout de son cordon et tout frippé … comme si le costume était un peu trop grand !!

naissance elephant de mer

A Punta Cantor, nous avons eut la chance de pouvoir rencontré un couple de tatous poilus.. juste devant le poste des gardes parques.

tatou à poil valdes

Nous prenons ensuite la direction de Punta Norte et longeant la Caleta valdes; C’est un bras de terre qui est entre la terre et la mer. On y aperçoit de nombreux manchots, et des éléphants de mer seulement observable avec des jumelles car un peu trop loin.

Le paysage est superbe jusqu’au nord.

Léti en grande observation….

punta cantor valdes

Paysages de la Caleta Valdès

caleta valdes

caleta valdes

C’est le début de l’été, de magnifiques fleurs de pampa ornent les chemins autours des estancias

fleur de pampa argentine valdes

fleur valdes

fleur valdes

Arrivé à Punta Norte, on se rend sur le chemin qui longe la mer sans jamais l’atteindre !!! une colonie d’éléphant de mer et de lion de mer est installé sur le sable. Ils sont un peu loin pour l’observation… un puissant téléscope est mis à disposition sur le chemin.

Le capitaine Jack’s guette…

jacky au jumelle punta norte valdes

Punta norte est en Mars, Avril le lieu de chasse de prédilection des orques,  mais pour l’heure ils sont plutôt au large quoi que le 4 septembre une douzaine d’ailerons passaient le long du rivage. Affaire à suivre…

La plage de la Punta Norte à marée basse

punta norte valdes argentine

Elephants de mer

elephant de mer sieste valdes

Sur le chemin on observera de très beaux lézards dit de Darwin

lezard de darwin valdes

lezard de darwin valdes

Nous redescendons le long de la caleta puis reprenons, après un dernier tour chez les  Manchots de Magellan, la direction de Praya Pardelas.

jacky punta norte valdes argentine

Nous allons encore passé quelques jours à Praya Pardela.

praya pardelas valdes argentine

Mardi 20 septembre 2016

Avant de quitter la Péninsule, nous faisons un tour à Punta Piramides, c’est le Mirador pour observer la Colonie de lion de mer. Là encore les animaux sont loin… on a du mal a bien voir … heureusement que notre appareil photo à un bon zoom !!!

punta pyramides peninsule de valdes argentine

lion de mer, punta pyramides, valdes

lion de mer valdes

lion de mer male valdes

calin lion de mer valdes

femelle lion de mer valdes

Certains sont en pleine mue d’ou cette différence de pelage

lion de mer, mue valdes

Il est temps de changer de coin mais lors de notre séjour ici, on n’a chercher à savoir si il y avait pas d’autres lieux autours de Valdès pour rencontrer des éléphants de mer, des manchots car on reste un peu sur notre faim… vu parfois les distances pour observer tout ce petit monde… et après avoir questionner des gardes parques et des locaux,  on n’a trouvé !!!! la suite dans le prochain article…

Conclusion de ce séjour :

Les + de Valdès :

– Le bivouaque de Pardelas, pour l’observation des baleines et on est peu nombreux….

– les garde parques répondent à toutes nos questions sur la faune

– le musée complète notre observation.

Les – de Valdès :

– Le prix de l’entrée qui augmentent chaque année et encore plus en saison…

– Les lieux de bivouaque très restreins

– Pour observer les lions de mer ou les éléphants de mer, les miradors gratuits de la réserve offrent une vue un peu éloigné du coup les estancias privées n’hésitent pas à faire payer à prix d’or une vue de plus près comme à Punta Delgada…

Lieux d’observation des animaux gratuitement :

– les baleines à Praya Pardelas. On les observent de près elles longent les falaises. Bon site pour les sauts.

– Les manchots de Magellan : On les observent de près. Le lieu est situé juste après l’intersection de la route 52 et 47 en direction de Punta Cantor.

– Les éléphants de mer : On les vois de loin : Punta Cantor et Punta Norte.

– Les lions de mer : On les vois de loin : Punta Piramides.

 Infos Pratiques :

 

La Péninsule de Valdès :

Entrée Gratuite le jour de la “Fête de la Baleine” le 25 septembre. Demandez toujours la date exacte à l’office du tourisme car bien entendu l’info n’est pas trop diffusée….et la date change

Nous avons fais nos courses à Puerto Madryn au supermarché Anonima

Entrée de la péninsule : 260 Pesos par personnes, Véhicule inclus. CB non acceptée.

Ce prix a changé au cours de notre séjour et le 16 septembre il est passé à 330 Pesos / personnes !!! Véhicule inclus

Le site internet : www.peninsulavaldes.org.ar

@ : administracion@peninsulavaldes.org.ar

Centre des visiteurs et musée :

Wifi disponible au centre des visiteurs, à l’intérieur du bâtiment.

Petit musée avec panneaux explicatifs.

Demander la carte de la péninsule, ainsi que les horaires de la pleine mer et les dates de pleine lune.

Demander également les animaux présent sur le site et où.

Bivouac dans la péninsule :

Toléré et accepté par les gardes parcs : praya pardelas . Situé à 17 kms de Puerto Pyramide (12 KMS de pistes)

-42.61827  -64.27628

Aucune commodité ni poubelles.

Les baleines passent tout proche des falaises. Bivouac génial pour l’observation.

Nous y avons vu : lion de mer, manchots qui pêchaient, nombreux oiseaux.

Astuces : Pour bivouaquer ailleurs, il faut parfois simplement demander… que risquez vous à part vous entendre dire non ? essayer … rien n’est impossible….Clignement d'œil

Village dans la péninsule : Puerto Pyramide

-Plusieurs petites épiceries avec le minimum. Un peu plus cher qu’ailleurs…. NE PRENNENT PAS LA CB

-une station service YPF : 15,42 Pesos / litre de diesel

Eau potable à plusieurs endroit :

la station d’eau – Gratuit.

-42.57313  -64.27559

la station des pompiers  – gratuit

Si comme nous vous passez plusieurs semaines, le mieux est d’altérné car l’eau est limité.

Petit wifi ouvert de la municipalité devant l’office du tourisme – nom du réseau : playa

1 Distributeur Link 24/24 qui pendant notre séjour ne fonctionnait pas et d’après l’office du tourisme est capricieux.

Pica-01-petit (Copier)