Teneree embarque pour Anvers-Belgique

Pica-02-petit (Copier)QUE JE VOUS RACONTE…

 

Après plus de deux ans passés à sillonner les routes de l’Amérique du Sud, nous prenons le chemin du retour….

Teneree lui va d’abord embarquer seul à bord d’un cargo ; cette fois ci nous n’allons pas l’accompagner mais ferons tout pour que le voyage se passe sans encombre. Et pour çà on n’a une équipe de choc…

Nous avons choisi Wave-Logistics pour s’occuper du Frêt ; Rachida et Olivier, qui sont aussi nos assureurs Mercosur, nous ont proposé un super prix, ils sont très sympa pourquoi se compliquer ? on sait qu’ils vont nous simplifier la tâche et en français !!  que demandez de mieux…

Depuis quelques jours afin de préparer Teneree tranquillement, nous avons loué un petit appart à Montévidéo. Nous avons trouvé par l’intermédiaire du site AIRBNB. Il fait très chaud on frôle les 36° !!! mais cela ne nous empêche pas de ranger, nettoyer, et utiliser la machine à laver a volonté !!!

P1470797 (Copier)

P1470798 (Copier)

Lundi 21 février 2017 : Embarquement immédiat

Nous avons rendez vous avec Miguel qui va être notre guide et notre laisser passer à l’intérieur des infrastructures portuaires puisque nous accompagnons Teneree jusqu’aux portes du cargo.

P1470808 (Copier)

1ere étape : effectué un scanner .. Non pour nous pas de soucis, c’est Teneree qui les intéresse !!!!

P1470800 (Copier)

P1470805 (Copier)

2eme étape, on se rend à la douane ; là aussi en moins de 5 minutes tout est fait.

P1470801 (Copier)

Quelques jours avant nous avons installé une séparation cabine/cellule et protéger les grands hublots.

P1470785 (Copier)

P1470791 (Copier)

Et voilà c’est fait nous avons une séparation.

P1470792 (Copier)

Les fenêtres aussi sont protégées

P1470794 (Copier)

3eme étape, on se rend sur le quai d’embarquement. On va contrôler que nos bouteilles de gaz sont vides, que nos portes latérales et arrières soit fermées ainsi que les hublots. Car il est clair que le principale souci sur ce type de voyage ce sont les vols commis aux escales. Nous savons a quoi nous attendre. On n’a fabriqué une séparation entre le cabine chauffeur et la cellule. Car il faut laisser la clé de contact et de la porte conducteur au capitaine du navire

Nous avons de la chance, le responsable de Teneree dans le cargo est parisien !!! cool !!! il va donc chouchouter notre monture….et  jeter un oeil dessus aux escales….Clignement d'œil

P1470813 (Copier)

P1470816 (Copier)

P1470817 (Copier)

P1470818 (Copier)

P1470819 (Copier)

Ce n’est pas nous qui avons accompagné Teneree à bord ; mais on a pu rester jusqu’au bout… et en plus il a un copain voyageur a côté de lui … cool

MCH107 108 001 (Copier)

MCH107 108 006 (Copier)

 Cela va nous faire tout drôle de nous retrouver tout seul sans notre fidèle compagnons à 4 roues pour maison… mais ce n’est qu’un au revoir on se retrouve à Anvers en Belgique dans un mois. !!!

et nous alors qu’est ce qu’on fais  ???Tire la langue

Nous aimons prendre le temps comme à l’aller, nous avions pris le temps d’entrer dans le voyage et bien c’est pareil pour le retour, on va prendre le temps de quitter l’Amérique du Sud, à notre rythme.

A bientôt pour la suite ….

Plus que quelques jours pour jouer à notre jeux concours, cliquez ici

Pica-01-grand (Copier)

Informations pratiques :

Transitaires – Frêts :

Ne rentrant pas en container, automatiquement il n’y a que la possibilité du transport sur Roulier dit aussi RO/RO pour les intimes…

Nous avions effectué 2 devis un avec Igniacio Riccardi et un autre avec Olivier et Rachida de Wave Logistics.

Ces deux transitaires parlent français.

Le prix est sensiblement le même. (entre 1500 et 1700 € pour Teneree)

Voici leur coordonnées :

Wave-Logistics : rachida@wave-logistics.com – basé à Montévidéo

Ignacio Ricciardi : iricciardi@mhsa-uy.com – basé à Montévidéo

On peut aussi faire le retour en accompagnant son véhicule avec Grimaldi mais les prix ont beaucoup grimpé (+ 800 € depuis 2014) soit 6700 €….

Paperasse :

15 jours avant l’embarquement :

Nous avons scanné à Wave : passeport, permis de conduire, carte grise, et l’autorisation de transite remise par la douane Uruguayenne lorsqu’on est entré par Chuy.

SI vous n’avez pas de scanner mais que vous avez une tablette ou un smartphone pas de panique.

Télécharger l’application gratuite Génius Scan

Une fois l’appli chargé, vous l’ouvrez. Vous faite la photo de vos documents, et automatiquement l’appli la converti en scan. Vous l’envoyez ensuite par mail à votre correspondant.

Plus besoin de chercher un scanner a prix d’or !!!

10 jours avant l’embarquement : Réglé le frêt.

Nous payons tout au départ ; ce qui inclut : le frêt, le transitaire, et les frais de douanes a l’arrivée. Ce qui signifie qu’à Anvers il n’y a rien a payé en supplément.

Le paiement s’effectue par virement et en euros sur le compte de Wave, à Montévidéo.

Il faut compter un délai de 4 jours ouvrés avant que le transitaire reçoive sur son compte le virement que vous aurez effectué.

Petite astuce : Dès que vous êtes sûr dans le choix du transitaire, demandez lui le RIB sur lequel sera viré le montant du Frêt ; comme çà vous avez tout le temps pour prévenir votre banque car bien souvent pour les virements effectués sur un compte à l’étranger, vous devez faxer ou scanner une attestation daté, signé et indiqué toute les coordonnées bancaires du bénéficiaire (swift) et cette opération selon les banques ne se fait parfois que par téléphone. Cela évite de courrir dans tous les sens au dernier moment… ou que la banque soit fermé ce jour là …

Sécurisé le véhicule :

C’est le point qui fâche… car c’est un risque lorsque le véhicule n’est pas en container ; aux escales portuaires il peut subir des vols. Et la compagnie n’est pas responsable bien sur prendre une assurance pour le transport c’est facile mais essayer de ne pas faciliter la tâche aux voleurs c’est bien aussi !!!

Nous avons donc pris avec nous tout l’équipement éléctronique/informatique.

La roue de secours, nous l’avons mise à l’intérieur de la cellule.

Nous avons obstrué par un contre plaqué les grands hublots latéraux et créer une séparation entre le chauffeur et la cabine. Les serrures de la  cabine et du chauffeur sont différentes, c’est un truc indispensable….

Et notre caisse à outils sur le toit de Teneree nous l’avons vidé et laissé ouverte, afin que tout le monde puisse voir qu’il n’y avait rien a l’intérieur.

Menuiserie a Montévidéo : EL Tablon

Nous avons trouvé un Marchand de planche en bois. Ne prend pas la CB ouvert du Lundi au Samedi Matin.

-34.89254   -56.17913

Calle Lima 1771 (entre justicia y Republica)

Pour l’ensemble 40 €

Le jour J :

On n’a rien eut à faire juste se laisser guider….

Bivouac à Montévidéo :

Punta Carretas, le phare.

Internet ouvert du restaurant La Estacada

pour refaire le plein d’eau : demander à la station d’épuration ou au restaurant situé juste avant le phare

Retrait sans charge au distributeur à l’intérieur du centre commercial Punta Carretas.

Trouvé un appart pas cher à Montévidéo c’est possible grâce à l’application Airbnb. Vous indiquez la ville, la période et le nombre de personne, et cochez dans les filtres appartement entier ; et là vous allez surement trouvé quelque chose.

Pour nous ce fût : 5 nuits à 90 € . Prix imbattable sur Montévidéo !! et un appart avec tout confort.

 

 

 




Uruguay nous revoilà !!!

Pica-02-petit (Copier)QUE JE VOUS RACONTE….

 

Mercredi 1er février 2017 :

 

P1470363 (Copier)

P1470364 (Copier)

P1470365 (Copier)

 

Le Brésil est maintenant derrière nous, nous reprenons la route direction Montévidéo en Uruguay. Mais avant d’atteindre la capitale, nous refaisons quelques bivouacs bien sympathiques comme celui de Punta del diablo que nous avions bien aimé pour son côté “un peu hors du temps”

 

P1470387 (Copier)

 

Et tout autours de nous de nombreux colibris féeriques

P1470417 (Copier)

P1470459 (Copier)

P1470480 (Copier)

ou encore ce tyran des savanes, qui nourrit ces petits

P1470504 (Copier)

 

Ensuite nous découvrons Neptunia une dès dernière petite station balnéaire avant d’arriver à Montévidéo

P1470583 (Copier)

P1470579 (Copier)

P1470580 (Copier)

 

Jeudi 8 février 2017 : Montévidéo

Nous arrivons au bivouac de Punta Carratera, le phare. Nous sommes heureux d’y retrouver Pascal et Mariotte avec leur camion Iveco 4X4 ; on s’était connu en 2014, Pascal avait fait la traversé avec nous sur Grimaldi mais pas seulement, nous faisons la connaissance de Martine et Gérard à bord de Thanasinh un Renault 4X4 JP1, avec une cellule entièrement réalisé par Gérard !!

 

P1470777 (Copier)

Du coup on se rendra tous ensemble aux LLamadas du jeudi mais qu’est ce que c’est les llamadas ? ce sont les défilés du carnaval eh oui février est le mois du carnaval et en Uruguay, il dure 40 jours !!! et ce jeudi, ce sont les musiciens des percussions mis à l’honneur.

regardez :

carnaval from Laetitia et jacky on Vimeo.

 

Gérard, va nous faire découvrir une vue de notre bivouac bien différente car il possède un drône, nous prenons donc de la hauteur. Les images réalisés sont sublimes. Gérard à monté ce petit film. Merci Gérard.

Vue d’un drone notre bivouac à Montévidéo from Laetitia et jacky on Vimeo.

 

Quant à Martine, elle m’a fait découvrir ses réalisations en dentelle….

Broderie en camping car from Laetitia et jacky on Vimeo.

 

Montévideo marque pour nous un tournant mais nous vous en dirons plus la prochaine fois….

 

A bientôt pour la suite de nos aventures….

rappel : Jeux concours sur notre blog, si vous voulez participer cliquez ici

 

P1470782 (Copier)De gauche à droite : Léti et Jacky, Martine et Gérard accompagé de Djinn leur fidèle mascotte, Pascal et Mariotte

 

infos Pratiques :

 

Punta del Diablo :

bivouac :

-34.04143  53.54054

Wifi :

Resto de la Cofa (du bivouac bonne réception)

code : diegojulieta

 

Neptunia :

Bivouac :

-34.79415 –55.86201

 

Montévidéo :

bivouac :

Au phare de Punta carretas.

Wifi :

sans code, du restaurant La Estacada

 

 

Pica-01-petit (Copier)




De Montevideo à Chuy, la frontière Brésilienne.

Pica-02-petit (Copier)QUE JE VOUS RACONTE…

Dimanche 30 Octobre 2016 : le Grand Marché du dimanche à Montevidéo, le lieu des bonnes affaires

 

Ce qui est sympa à Montévidéo c’est que tous les dimanches sans exceptions ont lieu un peu partout des petits marchés ou brocantes, mais celui qui vraiment offre le plus grand choix en tout c’est celui de Tristan Narvaja. On peut s’y balader des heures sans s’aperçevoir du temps qui passe. Ici on trouve de tout de la robe de marié au vieux téléphone ou encore des plaques d’immatriculation uruguyenne, pour collectionneur en tout genre ou bien encore des stands de vêtements ou de légumes bref c’est ici qu’il faut venir chercher ses légumes c’est moitié moins cher qu’en ville.

 

P1430162 (Copier)

P1430165 (Copier)

P1430167 (Copier)

P1430171 (Copier)

Mais ce qui m’a plu c’est un groupe de musicien de rock génial… écoutez çà !!!

Heureusement que nous nous sommes baladés tout dimanche car le soir même et jusqu’à Jeudi, nous avons subi une tempête qui nous a obligé à resté à l’abris.

P1430178 (Copier)

P1430183 (Copier)

 

Jeudi 3 novembre 2016 : Punta Del Este
Après avoir récupéré ma précieuse carte bleue, nous reprenons enfin la route. Direction la côte est de l’uruguay que nous n’avions pas eut encore l’occasion de visiter.

La route longe le bord de mer c’est très sympa.

 

P1430204 (Copier)

P1430213 (Copier)

 

Nous avons pris la piste qui mène à la Laguna Rocha, pensant y passer le week end mais un grand rassemblement religieux y était prévu du coup on n’a repris la route principale. Ce sera pour une prochaine fois.

Nous nous rendons à Punta del Este, qui en hors saison est quasi désert, c’est sympa. On n’a bivouaquer face à l’Océan.

 

P1430184 (Copier)

Notre bivouac à la pointe salinas.

P1430186 (Copier)

P1430189 (Copier)
le Phare

P1430190 (Copier)
La main de l’homme dans la nature – Sculpture de l’artiste chilien Mario Irrazabal réalisé en 1982

P1430195 (Copier)

 

Samedi 5 novembre : Punta Del Diablo
La route qui longe la côte est vraiment superbe. On prend la piste qui mène à Laguna Rocha. C’est superbe.

Nous arrivons en fin de journée à Punta del diablo, un village qui a été crée par les pêcheurs qui habitaient là illegalement. Depuis les années 60 punta del diablo est devenu un vrai petit village. Et aujourd’hui, c’est une petite station balnéaire qui a le vent en poupe.

 

P1430219 (Copier)

P1430224 (Copier)

P1430234 (Copier)

P1430236 (Copier)

 

Dimanche 6 novembre : Chuy

 

Ca y est nous voilà au Brésil. Nous avons passé la frontière il y a quelques minutes. En venant ici nous recherchons un peu plus de chaleur car les températures fraiches, la pluie, et le peu de soleil ont eut raison de nous !!! aujourd’hui nous repartons pour les plages brésiliennes avec grand plaisir.

 

BRESIL NOUS REVOILA !!!!!

P1430237 (Copier)

 

Infos pratiques :

 

Montévidéo : bonnes affaires :

le grand marché du dimanche de Tristan Narvaja

-34.89992  -56.17876

De préférence s’y rendre pour 10H. Il est facile de stationner dans les rues autours. Le dimanche Montévidéo est désert.

 

Route de la côte :

 

Tout le long de la côte qui mène à Punta Del Este il est très facile de stationner.

 

Bivouac à Punta del Este :

Grand Parking du mirador de Punta Salinas.

-34.97252   -54.95261

 

Bivouac à Punta del Diablo :

Petit parking près des dunes en réhabilitations.

– 34.04085  -53.53997

 

La frontière dans le sens Uruguay-Brésil

– Uruguay

Les bâtiments pour effectuer la sortie sont situé de l’autre côté de la route !!!

– 33.70732   -53.46008

 

– Brésil

Pour l’entrée au Brésil c’est aussi le bâtiment de l’autre côté de la route !!!

-33.67197  -53.44381

Toujours aucun document à remplir pour le véhicule en entrant au Brésil.

 

 

 

Pica-01-grand (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 




La remontée jusqu’à Montevideo – Uruguay

Pica-02-petit (Copier)QUE JE VOUS RACONTE…

 

Lundi 10 Octobre 2016 : Piste de El Camino de la Costa – RP1

Après avoir passé quasiment 1mois et demi autour de la Péninsule de Valdès, nous prenons le chemin en sens inverse !!! car nous remontons direction le Brésil eh oui nous ne perdons pas de vue notre objectif qui est le “Tour de l’Amérique du Sud”. Se tordre de rire

Nous n’avons pas réalisé la route de la côte situé entre Montevideo (Uruguay) et Florianopolis (Brésil) car au moment ou nous y étions en mars il faisait si froid que visiter la côte et les canyons alentours étaient infaisable du coup pour notre plus grand plaisir, nous reprenons la direction des plages et du soleil.

Nous roulons jusqu’à San Antonio Este et là à ce village, sur les conseils de Manu et Véro rencontré à Valdès, nous prenons la route 1 de la côte qui va jusqu’au Balnério El Condor soit 80 kms d’une piste qui traverse des paysages à couper le souffle et longe la mer. C ‘est une magnifique transition en douceur pour dire au revoir à la Patagonie. Terre de tant de belles choses….

P1420198 (Copier)

P1420200 (Copier)

P1420260 (Copier)

P1420306 (Copier)

P1420213 (Copier)

Nous avons pu encore bivouaquer sur les plages sauvages, écouter le souffle du vent et voir une dernière fois les baleines et lions de mer passés au large… mais pas seulement sur cette piste nous avons pu au lieux dit “Bajada De Echandi” observer les perroquets des falaises ou “Loro Barranquero” qui en ce moment couvent leurs oeufs dans les cavités de la roche ; ils sont en pleine saison de reproduction et vivent ici à l’année.

P1420394 (Copier)

P1420309 (Copier)

P1420315 (Copier)

P1420327 (Copier)

P1420339 (Copier)

Nous sommes seul sur la plage à les observer. C’est très bruyant car dès qu’ils nous aperçoivent signalent le danger à leur congénère et ce sont des nuages de couleurs qui passent au dessus de nos têtes.

P1420403 (Copier)

Un autre bivouaque au bord de la mer pour assister à un magnifique coucher de soleil…

P1420221 (Copier)

P1420252 (Copier)

Mercredi 12 Octobre 2016 : El Balnério el Condor – Les perroquets

Nous bivouaquerons en contre bas des falaises dans cette station balnéaire qu’est El Condor. Là encore sur des kilomètres de plages nous observons la plus grande colonie au monde de Perroquets des falaises environ 100 000 individus vivent ici à l’année.

Des couleurs, des couleurs encore des couleurs…

P1420301 (Copier)

Toutes ces cavités offrents des nids parfaient pour les perroquets

P1420646 (Copier)

Amoureux pour la vie…Coeur rougeCoeur rouge

P1420541 (Copier)

P1420551 (Copier)

P1420619 (Copier)

P1420643 (Copier)

Ici aucun problème de voisinage, tout le monde s’aiment….Paix

P1420648 (Copier)

 Et en vrai cela donne çà :

Les perroquets des falaises – Argentine WEB from Laetitia et jacky on Vimeo.

Jeudi 13 Octobre 2016 : Village de Pigüe

Nous passons Bahia Blanca, la Patagonie c’est derrière nous, nous prenons la direction de la Pampa. Nous allons dans un tout petit village, qui à la particularité d’avoir été fondé par deux français, originaire d’Aveyron et plus particulièrement de Rodez. Pigüe fut fondé le 4 décembre 1884.

Nous sommes donc très heureux d’avoir pu découvrir le petit musée, qui consacre tout une exposition à ses fondateurs venue d’outre Atlantique. Petit clin d’oeil à Fina et Alain, voyageurs que nous avions rencontré il y a plus d’un an et qui sont de Rodez…Clignement d'œil Qui parmis vous à déjà gouter un Aligot ? eh bien c’est le moment car en Novembre c’est la fête de l’Aligot !!

Le Musée des Archives de Pigüe

P1420693 (Copier)

Les 2 Ruthénois (habitants de Rodez), fondateurs de la ville.

A gauche : François Issaly

A droite : Clémente Cabanettes

P1420688 (Copier)

P1420661 (Copier)

P1420662 (Copier)

P1420664 (Copier)

Le parc du musée qui sera aussi notre lieu de bivouac

P1420650 (Copier)

Lundi 17 Octobre 2016 : La Luguna del Monte – Guamini

Après avoir passé plusieurs jours dans le magnifique parc du musée de Pigüe, nous prenons la direction de la laguna del monte situé à 70 kms. On peut y observer de nombreux oiseaux dans les flamands australes qui font une pause avant de descendre plus au sud.

Rigolo comme abris

P1420722 (Copier)

La Lagune del Monte

 P1420885 (Copier)

P1420920 (Copier)

P1420879 (Copier)

P1420914 (Copier)

P1420965 (Copier)

P1420985 (Copier)

P1430003 (Copier)

Jacky retrouve les joies du Hamac… L’hiver serait’il fini ?

P1420882 (Copier)

P1420883 (Copier)

Jeudi 20 Octobre 2016 : Uruguay et de 3 !!

Après ces quelques jours ensoleillés, nous revoilà en Uruguay pour la troisième fois !! Nous repassons la frontière à Frey Bentos, le temps n’est vraiment pas au top il pleut sans arrêt depuis plusieurs jours créant des inondations. Nous prenons la direction de Colonia del Sacramento. Nous avions déjà découvert Colonia lors de notre arrivée en 2014. Nous avions bien aimé. Nous stationnons au bord du Rio Plata du côté de Real de San Carlos. Nous ferons de nombreuses rencontres de voyageurs permettant ainsi de faire de nouvelles connaissances….

Si vous souhaitez relire ou découvrir notre découverte de Colonia del Sacramento en 2014 cliquez ici

Coucher de Soleil sur le Rio de la Plata

P1430155 (Copier)

P1430156 (Copier)

P1430157 (Copier)

P1430159 (Copier)

Gilles et Christian 2 copains en vadrouilles !! Merci Gilles pour le miel UN VRAI REGAL !!!Pouce levé

P1430160 (Copier)

Vendredi 28 Octobre 2016 : Montevideo

Nous revoilà une nouvelle fois à Montevideo !! encore une fois une petite escale “technique” puisque nous attendons l’objet devenu quasiment indispensable en voyage  la Carte Bleue !!! et nous devons également renouveler notre assurance Mercosur qui arrive elle aussi a expiration. Que le temps passe vite….

Petit clin d’oeil à Olivier et Rachida de Wave Logicitcs, notre assureur à Montevidéo. Pour plus d’info sur l’assurance voiture en Amérique du sud cliquez ici

p1370745-copier

Mais une fois ces quelques détails techniques réglés, nous reprenons le cour du voyage direction la Côte, les plages, la mer !!! mais çà c’est pour la prochaine fois…

P1430102 (Copier)

INFOS PRATIQUES :

Argentine :

El Camino de la Costa – RP1 entre San Antonia Este et Balnerio El Condor :

Bivouac sur la piste : PARTOUT…

Piste sans aucune difficulté, très entretenue. Juste un petit passage sableux mais rien de bien méchant.

*Observation des Perroquets sur cette piste :

Au lieux dit : Bajada De Echandi. Il y a un accès à la plage derriere la cabane délabré.

Balnerio El Condor :

Beaucoup de monde le week end !!!

Bivouac sur la plage possible

-41.04489  -62.81673

Toilette chimique juste à côté.

Bivouac au pied des falaises, super pour le matin tôt partir observer les perroquets

-41.05774  -62.83667

Wifi ouvert du restaurant italien situé devant le panneau explicatif sur les perroquets.

Pigüe :

Zone de Camping dans le parc du musée – éléctricité et eau disponible – Gratuit

hors saison pas de douche.

en saison une somme de participation à l’entretien est demandé.

-37.6057  -62.41627

N’hésitez pas a venir visiter ce petit musée, on n’est accueilli à bras ouvert… : gratuit

Très bon wifi a l’intérieur du musée

code : muse1234

Mais il n’y a pas que le musée, le village est également très sympa avec de grands parcs partout, on peut donc bivouaquer facilement. Village avec toute les commodités.

La Laguna Del Monte :

On peut bivouaquer facilement autour de la lagune.

Camping municipal gratuit hors saison.

-37.00807  -62.42794

Uruguay :

Frey Bentos :

Passage du Pont Internationale – Payable en Pesos Uruguayen (247 Pesos) ou Argentins (130 Pesos)

Nous n’avons eut aucun contrôle sanitaire, ni inspection du véhicule

Colonia Del Sacramento : 

Depuis le 1er Octobre 2016 on ne peut plus bivouaquer dans le centre historique car de trop nombreux camping car ou autre, envahissaient les rues au dire des habitants.

On peut quand même bivouaquer en zone urbaine en dehors de cela mais nous avons préféré un bivouac plus nature face au Rio Plata sur la costanera en direction de Real de San Carlos. (4km de colonia)

Stationnement de jour pour visiter Colonia :

-34.47293  -57.85392 gratuit

Bivouac de nuit :

-34.44445  -57.86013

Un parking pour camping car est disponible gratuitement mais c’est peu éclairé, pas du tout entretenu, du coup on n’a préféré face au RIo mais voici quand même les coordonnées

-34.44071  -57.87155

Eau potable :

Robinet au mur (faisant face au Rio) des toilettes public.

-34.44162   -57.8686

Pour quelques courses :

– Boulangerie “La Baguette” – bon pain et dessert

-34.4436   -57.84731

– Fruits, légumes, céréales, quinoa, bon fromage, charcuterie…

Fruteria Nancy – (prix très abordable)- Accueil très sympa

-34.445  -57.84602

 

Pica-01-petit (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 




De Montevideo a Frey Bentos – Uruguay

Pica-02-grand (Copier)QUE JE VOUS RACONTE…

 

 

Jeudi 18 Aout 2016 : Retrouvailles

 

Nous sommes toujours à Montévideo et ravis d’y retrouver Sophie et Fred avec Passe-Partout leur Mercedes 515. Peut être que certains d’entre vous se rappelerons les avoir déjà vu dans les pages de notre carnet de voyage … et pour cause puisque nous avons voyagé ensemble à bord du Grande Cameroon le Cargo Grimaldi qui nous à débarquer à Montevidéo voilà presque deux ans…. et nous nous retrouvons au même endroit !!! que de souvenir, que de kilomètres parcouru depuis….

Souvenirs Souvenirs… c’était en Décembre 2014, ici à ce même bivouac

equipe de la grande Cameroon Grimaldi décembre 2014

Nous sommes très aimus de les retrouver. Ils terminent leur voyage ici et attendent le cargo Grimaldi retour. Mais l’aventure pour eux ne s’arrête pas là ce sont d’infatiguable globe-trotteurs ils préparent donc autre chose …. Pour l’heure c’est autour d’un bon repas et d’une bonne bouteille que nous nous racontons nos aventures…

Au programme Grillade façon voyageurs….

bivouac derrière la station service Montevideo uruguay

La Grillade, un travail d’équipe

P1360307 (Copier)

Nous passerons quelques jours ensemble avant de nous quitter mais il est bien connu que le monde des voyageurs ne s’arrêtent pas là et que nous les retrouverons certainement quelque part…

Trop chouette de se revoir

Equipage Teneree et Passepartout

Avant de quitter Montevideo, nous faisons un petit tour dans le centre ville, désert le dimanche…

Déjà vu çà …

P1360274 (Copier)

Le Tango une passion

P1360281 (Copier)

Tango dans les rues de montevideo uruguay

Montevideo centre

centre historique montevideo uruguaycentre montevideo

P1360292 (Copier)

porte historique montevideo

Lundi 22 Aout 2016 : Parque 33 Orientales – Ville de José Enrique Rodo

Après les températures hivernales de Montevidéo … nous sommes ravis de retrouver le soleil, et un peu de chaleur, à quelques centaine de kilomètres de la frontière Argentine. Nous passons dans la petite ville de José Enrique Rodo et avons la surprise de découvrir un magnifique parc avec toutes les commodités : eau, élèctricité, barbecue…bref un coin bien sympa

parque 33 orientales - Uruguay

Une petite douceur, un clafoutis aux abricots… cuit à la poêle

clafoutis aux abricots fait à la poële

Une nouvelle rencontre …

P1360333 (Copier)

Nous passerons quelques jours à nous faire dorer au soleil et Léti pourra même retrouver les joies de la douche en extérieure… Embarrassé

P1360342 (Copier)

Mercredi 24 Aout 2016 : Argentine nous re-voilà

P1360353 (Copier)

frontière argentine a frey bentos

Nous quittons aujourd’hui l’Uruguay, direction la Péninsule de Valdès qui est à 2000 Kms… car nous avons rendez-vous avec les baleines… mais çà c’est une autre histoire…Clignement d'œil

sur la route en amérique du sud iveco 4X4

Infos Pratiques :

Parc Treinta Y tres Orientale à José Enrique Rodo

-33.70212 –57.52632

Petit wifi dans le parc, mais qui fonctionne mal…

Passage de la frontière argentine à Frey bentos

Tout se fais très rapidement.

Aucun contrôle.

Paiement du pont international 130 pesos Argentin ou 247 Pesos Uruguayens. Les deux monnaies sont acceptés.

Pica-01-grand (Copier)