Jules en visite dans les Parc Nationaux Chilien et Argentin

Jules-grand

 

 

Avant de rejoindre le parc national Torres del Paine, petit halte face à la baie redonda de Puerto Natales .

P1050438-Copier.jpg

P1050439 (Copier)

 

Le Parc national Torres del Paine – Chili

 

P1050617 (Copier)

 

Le parc doit son nom aux Trois Torres Del Paine “Tours du Paine) , aiguilles granitiques s’élançant à 2850, 2800 et 2243 mètres d’altitude se nommant Angostini, Torre Central et Monzino.

Formée il y a 12 millions d’années, indépendante des Andes.

Les paysages résultent du lent travail de sape de la calotte glaciaire qui régna sur la région il y a 14000 ans environ. Il en reste de nombreux lacs et plusieurs glaciers dont le magnifique Lago Grey.

Le Glacier Perito Moreno : Parc National des Glaciers – Argentine

P1060016 (Copier)

C’est un glacier très vivant

la glace se forme en haut des montagnes, puis descend peu à peu en épousant les reliefs des versants d’ou les nombreux pics acérés et cassés qui témoignent de la vie du glacier. L’eau qui s’écoule en permanence sous la glace contribue à son déplacement. Il grince, gronde, craque, et tout cela résonne : le moindre bloc qui s’en détache sous une formidable poussé s’effondre avec fracas. La glace tombée forme un petit iceberg qui part à la dérive.

Il est très rare de voir un glacier de si près et a aussi basse altitude, dans un paysage de vallée boisée ; en Alaska, Norvège ou Islande il faudrait monté à 3000 mètres d’Altitude.

Pourquoi la glace est bleue ? Non compactée, la glace laisse filer les bulles d’air dans lesquelles pénètrent les grandes longueurs d’onde de la lumière ; la glace reste donc blanche; Dans la glace compactée, seuls les rayons bleus (les ondes courtes) passent et donnent ces teintes bleutées si spectaculaires.

Le Mont Fitz Roy – Argentine

P1060380 (Copier)

 

El chalten, est le village point de départ de toutes les excusions autour du Fitz Roy (3441 m) et du Cerro Torre (3138 m). Les indiens appelaient le Fitz Roy Chalten (volcan). On peut les voir surgir à l’horizon à plus de 50 km lorsque le ciel est dégagé. J’ai eut de la chance.

Juste à coté du Fitz roy sur sa gauche on voit le Pic Poincenot du nom du premier français membre de l’expédition à avoir escaladé le Fitz Roy et un peu plus encore sur la gauche le Pic St Exupery, en hommage au célèbre aviateur.